Installation de chauffage et de climatisation : apprendre à tout faire soi-même

Climatisation

L’installation des systèmes de climatisation doit respecter un certain nombre de principes : positionnement, critères d’évacuation, proximité… Découvrez les conseils d’installation dont vous avez besoin pour vos travaux de rénovation.

Pouvez-vous installer votre propre système de climatisation ?

Peut-on installer soi-même un système de climatisation réversible ? La réponse est oui ! Bien que vous deviez être à l’aise avec le bricolage, rien ne vous empêche d’installer vos propres radiateurs. En fait, il existe des forfaits de climatisation pour bricoleurs. Ces paquets contiennent tous les accessoires (mais pas les outils) nécessaires à l’installation.

  • Plaque de support ;
  • Liaison frigorifique pré-chargée ;
  • Tuyau d’évacuation des condensats ;
  • câble électrique.

Toutefois, l’installation doit être confiée à un professionnel afin de bénéficier de la garantie du fabricant et pour une économie d’énergie. Après une demande de devis, vous serez en mesure de tirer le meilleur parti de votre climatiseur et d’en profiter en toute sécurité.

Étapes de l’installation d’un système de climatisation

Selon le type d’appareil que vous choisissez, l’installation d’une unité de climatisation n’est pas exactement la même. Dans le cas d’un climatiseur monobloc, le fonctionnement est relativement simple, car, une fois les deux unités installées, il suffit de les relier entre elles par des gaines. L’installation d’un climatiseur multi-split est plus délicate et prend plus de temps, car toutes les unités intérieures doivent être reliées au compresseur situé à l’extérieur.

  • Perçage

Avant cela, vous devez déterminer la position des trous en fonction des dimensions de votre appareil de chauffage à l’aide d’une règle et d’un niveau, que vous trouverez exactement dans les instructions. Vous devez également déterminer la position du trou pour l’enveloppe de refroidissement et le câble de connexion. Si possible, ce trou doit être incliné de l’intérieur vers l’extérieur pour faciliter l’évacuation du condensat. Si ce n’est pas le cas, vous devrez installer une pompe de vidange. Vous pouvez ensuite placer les chevilles, qui doivent être soigneusement choisies en fonction de la nature de vos murs intérieurs et extérieurs.

  • Établir la connexion

L’unité intérieure doit ensuite être raccordée à l’unité extérieure à l’aide des tuyaux fournis. La connexion du réfrigérant est scellable, vous pouvez donc le faire en toute sécurité sans perdre de réfrigérant. Les connexions électriques sont ensuite réalisées.

  • Vérification de l’installation

Il existe plusieurs techniques pour s’assurer que le système de chauffage a été installé correctement. Versez une petite quantité d’eau dans la zone qui reçoit le condensat, derrière le filtre de l’unité intérieure, pour voir s’il atteint le point de vidange.

Démarrez le système de climatisation et vérifiez l’absence de fuites à l’aide d’un pulvérisateur de détection des fuites. En cas de fuite, des bulles apparaîtront.

Comment choisir l’endroit où installer ma climatisation ?

Pour une efficacité maximale, les composants d’un système de climatisation ne doivent pas être placés au hasard. Avant les travaux de rénovation, prenez le temps de réfléchir au meilleur emplacement pour ces appareils afin qu’ils vous fournissent des performances optimales sans déranger personne.

Les unités de climatisation intérieure peuvent être installées où vous le souhaitez. L’essentiel est d’être stratégique d’isolation pour que la circulation naturelle de l’air assure un refroidissement uniforme de la pièce.

L’emplacement de l’unité extérieure doit également être soigneusement étudié afin que l’unité ne s’use pas prématurément. Bien sûr, il sera exposé aux intempéries, mais il est bon d’éviter les endroits où il sera exposé à la lumière directe du soleil. Privilégier plutôt les endroits abrités. Limitez la proximité des arbres, car leur feuillage peut bloquer les bouches d’aération.

Pour les unités extérieures, la principale contrainte est le bruit. Il contient les composants de fonctionnement les plus bruyants. Cela signifie que les unités extérieures ne doivent pas être placées trop près des fenêtres de la maison ou des voisins, pour lesquels elles constituent une nuisance à la fois sonore et esthétique.

Faire appel à un spécialiste des installations radiatives
Faire appel à un spécialiste de la climatisation et du chauffage à Toulouse