Pourquoi renouveler l’air de son logement ?

L’intérieur d’un logement peut être pollué. Pour respirer de l’air pur et sain, il importe de renouveler l’air de sa maison. Ainsi, pourquoi renouveler l’air de son logement ?

Pour des raisons de santé

Renouveler l’air de sa maison est aussi un moyen de prendre soin de la santé. Les espaces habités requièrent une ventilation optimale pour véhiculer de l’oxygène. La pollution de l’air dans un espace d’habitation à faible ventilation favorise la prolifération des micros organismes présent dans les poussières et provoquent des affections pulmonaires. Les sources polluantes dans une maison émanent des produits ménagers, la pulvérisation de produit anticafard, les solvants, les fumées, et bien d’autre encore. Lorsque la quantité de l’oxygène est faible, cela engendre des gênes respiratoires comme l’asthme voire l’asphyxie, de rhume chronique, d’inflammation comme la rhinite allergique, etc. Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise des Energies ou ADEME, la plupart des airs polluants comme Xylène, Toluène, Benzène peuvent être cancérigènes. Une bonne dose d’oxygène est aussi important pour se prémunir des pièces qui sentent le moisie. La ventilation des pièces prévient de même l’humidité dans la maison. Un renouvellement d’air insuffisant risque d’entraîner un problème de condensation.

Pour se conformer à la réglementation

Le fait de renouveler l’air de sa maison est une pratique régie par les réglementations. Le renouvellement d’air dans les espaces d’habitation est encadré par la norme européenne NBN D50-001. Il s’agit d’un dispositif réglementaire de ventilation dans les immeubles d’hébergement qui s’impose aux constructeurs et aux architectes. Le renouvellement d’air minimum est de 3.6 m3 par m2. En revanche, le renouvellement d’air des locaux non résidentiel est régi par la norme européenne EN 13779. Le débit  de l’air idéal pour les zones non occupées de 22 m3. En générale, il est conseillé d’assurer la ventilation naturelle des maisons. L’ADEME insiste qu’il faut aérer les pièces d’un logement entre 6 à 10 minutes par jour.

Pour se prémunir des effets d’air insuffisant

Renouveler l’air de sa maison est prioritaire. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé ou OMS, la pollution d’air intérieur aurait la cause de 2 millions de mort dans le monde. L’insuffisance de renouvellement d’air comporte aussi des conséquences pour l’immeuble. Une faible aération provoque de l’humidité et déclenche le phénomène de condensation. Ceci dégrade ainsi les matériaux de construction et favorise la formation des moisissures au niveau des surfaces humides. L’humidité du mur se repère facilement. Elle se présente le décollement de papier peint, de fissure ou encore le décrochage des enduits. Pour ventiler et renouveler l’air de son logement, il est possible de s’équiper d’un système de ventilation mécanique ponctuelle ou VMP ou encore d’un système de ventilation mécanique contrôlée ou VMC.

Comment climatiser une seule pièce de ma maison ?
Comment fonctionne une climatisation réversible ?