Chauffage au sol : pourquoi installer un plancher chauffant ?

Le plancher chauffant est une solution de chauffage élégante très appréciée, il présente un investissement important mais réalise d’excellentes performances de chauffe en maintenant une ambiance agréable. De nombreux foyers favorisent cette option pour ses multiples avantages en termes de personnalisation et confort qu’il procure.

Fonctionnement et prérequis du chauffage au sol

Le plancher chauffant s’intègre au sol de l’habitation et chauffe l’ensemble des pièces de manière homogène, il fonctionne comme un émetteur par rapport à un radiateur et se compose de tuyaux fixés au niveau de plaques isolantes, le tout posé sur la dalle de la maison avant un recouvrement de béton coulée. Le revêtement (carrelage, marbres, etc.) est au choix du propriétaire et celui-ci peut également définir la source d’énergie (eau ou électricité) pour maintenir le chauffage. Il faut compter une durée de 1 mois en moyenne pour réaliser le chantier et ce dernier rend généralement inaccessibles les pièces où sont réalisées les travaux inaccessibles.

Le chauffage au sol induit une faible température (environ 28°C) sur la surface du sol et diffuse par rayonnement vers l’air extérieur, l’eau circulant à 40 °C dans les tuyaux accumule la chaleur, ce qui garantit un chauffage constant tout en maintenant un confort de chaleur douce au sein de chaque pièce. Le système dispose en plus d’un fonctionnement réversible permettant une réduction de la température, similaire à un climatiseur.

Une solution avantageuse

Le confort apporté par le plancher en diffusant la chaleur de façon homogène au sein de la résidence reste son atout majeur par comparaison aux autres systèmes de chauffage, il est en plus discret voire invisible en étant complètement combiné au sol de la maison et offre une liberté supérieure pour l’agencement des meubles et la décoration ultérieure.

Le plancher élimine aussi toute nuisance acoustique grâce au revêtement de béton et demeure la solution de chauffage la plus intéressante sur le marché concernant le rapport performance / utilisation. Il domine surtout dans le cadre de rénovation ou de construction neuve.

L’inconvénient fait de marbres

Bien que l’efficacité de chauffage indique un résultat très satisfaisant, le coût d’installation garde néanmoins une valeur relativement élevée, en effet, le prix d’installation au m2 commence à 70 € voire 100 € et peut représenter un frein majeur pour les budgets plus modestes. Il faut enfin remarquer que les travaux de rénovations rehaussent le plancher de quelques centimètres et nécessitent un ajustement des portes et dans le cas d’une défaillance ou panne, le revêtement doit être cassé et remplacé sans compter que le dispositif demande un entretien complet tous les 3 ans.

Comment avoir un aperçu de la rentabilité de mes installations de chauffage ?
Zoom sur les radiateurs électriques à inertie : chaleur douce et constante